Jetez un bâton, le chien fera tout pour vous l’apporter. Faites de même avec un chat, il vous regardera avec amusement, un peu ennuyé.

Le jeu – Saison 1 / Épisode 1

A quel jeu jouez-vous ?
L'importance du jeu chez le chien

Rôle du jeu chez le chien

Le jeu est pour le chien une activité de plaisir, c’est un élément important de sa vie et particulièrement de celle du chiot qui passe 90 % de son temps d’activité à jouer.

D’une part, le jeu est un apprentissage pour les jeunes, d’autre part il est un exécutoire du manque d’activité pour les adultes.

Quand nous évoquons le jeu, nous pensons le plus souvent au jeu locomoteur.

Toutefois, un autre jeu est également important – et plus qu’on ne le croit – et à faire en toute saison.

Le jeu comme activité intellectuelle ou jeu d’occupation

Qu’est-ce qu’une activité intellectuelle ? C’est tout ce qui va nécessiter de la réflexion.

Et le chien est un animal domestique qui sait réfléchir.

Comme l’humain, il a besoin d’activité mentale pour rester équilibré et se comporter correctement.

Un jouet d'occupation pour chien est fatiguant

Jouer, c’est fatiguant

Souvent mes clients sont étonnés quand je leur dis que l’activité cognitive est l’activité la plus la plus fatigante pour leur animal à quatre pattes (10 fois plus éreintante que l’activité locomotrice).

Pratique quand on n’a pas le temps de faire une longue promenade !

Néanmoins, la stimulation mentale doit être proposée à petites doses.

jouet pour chien contre l'ennui

Le rôle de l’humain

L’activité mentale requiert de la patience, le chien doit rester gagnant pour être motivé.

En bon animal domestique, notre loulou n’a plus rien à faire puisque l’être humain lui procure le gîte et l’alimentation, puis gère sa reproduction et ses fréquentations.

En conséquence, le jeu a tendance à remplacer les comportements de recherche des ressources dans la nature.

Quoi qu’il en soit, jouer n’est pas une question d’âge, cet animal de compagnie peut se divertir pendant toute sa vie pour peu que sa motricité le lui permette et qu’il aime s’amuser.

Car comme moi, certains chiens n’apprécient pas le jeu et c’est tout à fait respectable.

Enfin, jouer est indispensable pour remplir le budget-temps du chien.

Les troubles des comportements de jeu

Les comportements de jeu peuvent être inexistants (excepté lorsque le chien n’aime pas jouer).

Il s’agit alors d’un signe, d’un symptôme témoignant d’un trouble de l’humeur.

En dehors de toute raison médicale, le jeu manque chez les chiens stressés, anxieux ou déprimés.

Les études sur le traitement de nombreux troubles du comportement concluent que la mise en place de plus de jeux est toujours bénéfique.

En somme, jouer pour un chien ne se limite pas à courir après une balle, un frisbee ou encore à simuler une bagarre avec ses congénères.

Alors à vous de jouer !

La suite au prochain épisode.

Christine Malenfant éducateur canin et coach comportementaliste.

Les animaux parlent à qui les écoute ! Amour d’animaux vous dit à bientôt.

Laisser un commentaire